vendredi 19 juillet 2019
  • ETE FRAPPE MACON 2019 16JUILLE - 1.jpg
  • MARCHE CREPUSCULE VIGNERONS TERRES SECRETES 2019 - 2.jpg
  • WINE TOUR MACON 2019 UNE.jpg
  • locaux commerciaux MACON HABITAT.jpg

Articles

AMoiroud (4).JPG

Pour l'Europe, elle ne saute pas, elle pédale.

 

Beaucairoise d'origine, l'ex-correspondante du Midi Libre est partie de Martigues le 7 mars pour relier Bruxelles à vélo afin de témoigner, au cours de son périple, de son engagement « Pour une Europe des gens, pas de l'argent. » 

De par son histoire personnelle, Anne Moiroud est très attachée à une Europe unie, à une citoyenneté européenne et une circulation limpide dans son espace.

La chaîne de solidarité qu'elle souhaite engendrer, invitant toutes celles et tous ceux pour qui l’Europe compte à l’accompagner le temps d’une étape, devrait alerter les consciences. Munie de la flamme de sa détermination et de sa profonde conviction, elle devrait rejoindre Bruxelles lundi 1er avril.


Ce projet, je l'ai depuis octobre 2017. Je suis citoyenne européenne. J'ai vécu 13 ans en Belgique et j'ai une petite fille qui a la double nationalité. J'ai fait une année d'Eramus à Athènes en 1992 / 93, à l'époque de la guerre en Yougoslavie. J'étudiais l'histoire. Je suis revenue en France il y a 10 ans, m'installant à Beaucaire qui est devenue une ville Front National. Je suis beaucoup sur les réseaux sociaux et il y a comme une moutarde qui m'est montée au nez avec le projet, en Belgique de déchéance de la nationalité - Ma fille a la double nationalité, Franco-Belge - avec le Brexit également.

Mon objectif est de dire qu'en Europe, depuis 30 ans, avec les échanges, des millions d'enfants ont la double nationalité. Celles et ceux qui veulent remettre des frontières ne voient pas les conséquences humaines que cela entraînerait. Il faut que l'Europe change économiquement et socialement. Il y a un problème de démocratie. C'est le Peuple européen qui devrait être à l'origine des lois et non le Parlement ! Il faut faire une vraie constitution qui donne le pouvoir de décision aux différents peuples européens.

Au départ, en 2017, j'avais l'objectif de donner rendez-vous à tous les Erasmus européens pour converger tous vers Bruxelles, mais je n'ai pas réussi à faire la cohésion. Mon projet est surréaliste, naïf, certes, mais il faut avoir une part de rêve pour changer les choses. Je souhaite dire aux gens croisés sur ma route : votez le 26 mai, de préférence pour des partis non capitalistes et non fachistes !

Anne Moiroud

 

Anne Moiroud espère bien, par son action, sensibiliser les européens pour que l'Europe ne sombre pas dans le nationalisme aux prochaines élections. Elle souhaite mettre en place une chaîne de solidarité par delà les frontières et récolter des suggestions pour l'Europe. Son arrivée à Bruxelles est prévue le 1er avril.

Au départ de Mâcon, elle était accompagnée par ses amies et quelques cyclistes, prêts à faire un bout de chemin avec elle. Sa prochaine étape sera la mairie de Chalon ce mardi.

Pour la rejoindre ou l'aider : annemoiroud@yahoo.fr ou groupe Facebook : Tous à Bruxelles le 1er avril2019

Photo d'accueil : Anne Moiroud & son vélo de 33 ans

M.A.

 

 

AMoiroud (2).JPG