mercredi 17 juillet 2019
  • ETE FRAPPE MACON 2019 16JUILLE - 1.jpg
  • MARCHE CREPUSCULE VIGNERONS TERRES SECRETES 2019 - 2.jpg
  • WINE TOUR MACON 2019 UNE.jpg
  • locaux commerciaux MACON HABITAT.jpg

Articles

MARIE MERCIER SENATMARS.jpg

Le verdict du tribunal de Lyon au procès du cardinal Barbarin pour non dénonciation d’agressions sexuelles sur mineurs par un prêtre de son diocèse a été rendu ce matin. Le cardinal Barbarin est reconnu coupable. Il est condamné à six mois de prison avec sursis et au versement de l’euro symbolique à chacune des 9 victimes.

 

Il ne s’agit pas de s’acharner sur un homme. Ce procès incarne la réalité d’un drame frappant l’Eglise depuis de nombreuses années. Cette institution en prend conscience. Mais tout doit être mis en œuvre pour protéger les enfants d’actes criminels d’une telle gravité au sein de l’Eglise comme ailleurs.

 

Ce sujet reste un tabou dans notre société, un secret inavouable. La mission commune d’information du Sénat portant sur « les politiques publiques de prévention, de détection, d’organisation des signalements et de répression des infractions sexuelles susceptibles d’être commises par des personnes en contact avec des mineurs dans le cadre de l’exercice de leur métier ou de leurs fonctions » auditionne actuellement tous ceux qui sont impliqués : victimes, magistrats, enquêteurs, professionnels de santé, psychologues, associations et institutions.

D’ores et déjà, elle appelle à faire de cette blessure une cause nationale. C’est un enjeu majeur. « L’enfant doit être notre souci. Et savez-vous pourquoi ? Savez-vous son vrai nom ? L’enfant s’appelle l’avenir. »

 

La sénatrice de Saône-et-Loire Marie Mercier