mercredi 19 juin 2019

      TDF MACON JUILL2019.jpg

  • MA REGION EST LA BOURGOGNE SPORT.jpg
  • PRESENTATION SAISON 2019 THEATRE MACON (1).jpg
  • SEQUANES JUIN2019.jpg

Articles

Collage colon tour.jpg

La Ligue contre le Cancer de Saône-et-Loire et le Centre régional de dépistage des cancers ont annoncé, lors d’une conférence de presse, le début de la campagne nationale de sensibilisation au dépistage du cancer de l’intestin, intitulée « Mars bleu ».

 

A Mâcon, le moment fort de cette campagne aura lieu le 27 mars prochain, à l’espace Carnot, où sera installée une structure gonflable en forme de côlon géant, visitable par le grand public. Des médecins gastro-entérologues de l’hôpital et de la policlinique de Mâcon seront présents avec un stand pour expliquer le développement des tumeurs de l’intestin et les modalités de dépistage, documentations et films à l’appui.

La Saône-et-Loire est parmi les départements qui réagissent le mieux à ce type de campagne d’information qui se déroule annuellement. Lors de la dernière campagne, 47,3% des personnes de 50 à 74 ans, ciblées par le programme de dépistage (38 000 personnes), se sont rendues chez leur médecin généraliste pour demander le test immunologique gratuit (33,5% au niveau national) qui doit être impérativement renouvelé tous les deux ans.

Le test, réalisé en quelques minutes, est envoyé directement au laboratoire pour analyse. Le patient reçoit le résultat en même temps que son médecin traitant. En cas de résultat positif, il devra voir un gastro-entérologue afin de réaliser une colonoscopie. Le test actuel est beaucoup plus simple à réaliser, avec un seul prélèvement, sans restrictions d’alimentation, et beaucoup plus précis en termes de résultats.

Le test permet de dépister les cancers de l’intestin à un stade précoce, guérissables dans 90% des cas, et même des adénomes à des stades pré-cancéreux. Il a été généralisé en 2015, à partir des expérimentations faites en Bourgogne.

Le cancer colorectal est responsable de près de 18 000 décès estimés en 2017 en France, avec près de 45 000 nouveaux malades. Il est le troisième cancer le plus fréquent et le second en termes de mortalité. Près des 95% des cancers colorectaux sont diagnostiqués après 50 ans chez les hommes comme chez les femmes. Il s’agit de cancers qui ont une évolution lente et sans symptômes.

 

colon tour 2019 Mâcon (38).JPG

Christiane Dubois, présidente de la Ligue contre le cancer en Saône-et-Loire 

Pendant tout ce mois de mars, la campagne de sensibilisation se déroulera aussi dans les pharmacies et dans d’autres structures de santé de tout le département où des documents seront mis à la disposition de la population.

colon tour 2019 Mâcon (25).JPG

Docteur Michel Falconnet, vice-président du centre territorial de dépistage du cancer colorectal 

Notre association s’investit depuis très longtemps dans ce dépistage, annuellement depuis 2012. Parmi les manifestations organisées à Mâcon, il y a l’arrivée du côlon géant, un bon moyen de promotion que notre ligue. Il s’agit d’une des quatre structures gonflables itinérantes de ce type existantes en France.

colon tour 2019 Mâcon (29).JPG

Vincent Dancourt, médecin coordonnateur du Centre régional de dépistage des cancers Bourgogne Franche-Comté

L’importance d’une telle campagne est grande, vu le taux de participation aux actions de dépistage, très insuffisant au niveau national. Pour avoir une réduction de la mortalité de 16%, liée à ce cancer, il faudrait que 50% de la population concernée y participe. L’enjeu de santé publique est énorme.

colon tour 2019 Mâcon (32).JPG

Jaques Tourny, adjoint au maire de Mâcon, en charge des politiques de santé 

Tout ce qui est fait pour la santé des Mâconnais est accompagné par la Ville et c’est avec un grand plaisir que la municipalité met à disposition gratuitement l’espace Carnot pour le 27 mars.

Cristian Todea

 

colon gonflalble.jpg

colon tour 2019 Mâcon (33).JPG