FONDtr2

Articles

spectacles théâtre Mâcon sourds.jpg

Deux spectacles programmés ce mois de mars permettent au théâtre et à ses partenaires de proposer des rendez-vous adaptés au public sourd et malentendant.

Dans le cadre d’un partenariat avec le collectif « Synchrones Interprétation », les rencontres des artistes avec le public à la fin des spectacles « Dévaste-moi » (8 mars) et « Logiqueimperturbabledufou » (30 avril) seront transcrite, selon le cas, en langue des signes ou à l'oral. Le spectacle du 30 avril sera traduit en direct en langue des signes française par l’association Accès Culture et la comédienne Lucie Lataste. Sandrine Blanc, professeure de Français au collège Saint Exupéry et ses élèves, qui participent à un atelier en langue des signes, seront présents.

C’est une interprète du même collectif qui animera également un atelier d’initiation à la langue des signes le 8 mars. Les inscriptions sont ouvertes.

Le 27 avril, la visite des coulisses bénéficiera pour la première fois d’un guide-interprète en langue des signes.

Le Cinémarivaux a accepté de compléter ce programme avec la projection du film « Signer » de Nurith Aviv le 7 mars), projection suivie d’une rencontre avec la réalisatrice et avec Emmanuelle Laborit, comédienne et metteuse en scène du spectacle « Dévaste-moi ».

 

Scène nationale Mâcon projet personnes sourdes (4).JPG

Daniel Janson, secrétaire général, communication et relations publiques du théâtre 

La Scène Nationale a l’habitude de mener des actions en direction de publics divers. Chaque année, nous essayons de proposer des spectacles en audiodescription. Mais des spectacles traduits en langue des signes, nous ne l’avions jamais fait. Il y en a deux, dont un concert émouvant en « chansigne », crée par Emmanuelle Laborit, directrice de la compagnie International Visual Theatre. C’est à partir de ce spectacle que nous avons décidé de proposer d’autres évènements et animations.

 

Scène nationale Mâcon projet personnes sourdes (17).JPG

Fleur Griot, interprète en langue des signes

Il y a très peu d’accessibilité en langue des signes au niveau des institutions culturelles en Saône-et-Loire. Proposer un parcours autour d’un spectacle comme le fait la Scène Nationale de Mâcon est un signe positif envoyé aux personnes sourdes ou malentendantes qui parlent la langue des signes. Cette langue est peu proposée par les institutions culturelles en Saône-et-Loire.

 

Une vidéo a été réalisée pour communiquer sur ces spectacles, manifestations et animations en direction du public sourd ou malentendant, très actif sur les réseaux sociaux. Mélina Grémeaux-Barbuscia, stagiaire aux relations avec le public, s’est occupée de la réalisation de la vidéo avec Eddie, interprète en langue des signes française.

 

Cristian Todea

 

 

Scène nationale Mâcon projet personnes sourdes (24).JPG

Sigolène Brunet Fleur Griot , du collectif « Synchrones Interprétation », propose en Saône-et-Loire un service d’interprétation en langue des signes dans de domaines diverses culturel, social, politique, médical etc. On l'avait traduire la cérémonie des voeux du président du Conseil départemental André Accary et du préfet Jérôme Gutton le mois dernier.

Scène nationale Mâcon projet personnes sourdes (9).JPG

Scène nationale Mâcon projet personnes sourdes (26).JPG

Mélina Grémeaux-Barbuscia et Daniel Janson