lundi 17 juin 2019

     THEATRE MACON PDS.jpg

  • MA REGION EST LA BOURGOGNE SPORT.jpg
  • PRESENTATION SAISON 2019 THEATRE MACON (1).jpg
  • SEQUANES JUIN2019.jpg

Articles

Manif_moyens_college_Vonnas_070219 (4) (Copier).JPG

Ceux de Vonnas, accompagnés d’assistants d’éducation et de parents d’élèves, organisent une occupation des locaux d’enseignement cette nuit ! Explications.


Selon Florian Reynaud, documentaliste syndiqué Cgt au Renon de Vonnas, « tous les collèges de l’Ain, voire de France, sont concernés par une baisse de dotations en heures d’enseignement pour la rentrée prochaine. Ce qui est spécifique à l’Ain, c’est que la population scolaire augmente, contrairement aux moyens accordés par l’
Éducation Nationale. En effet, nous compterons 550 collégiens de plus dans le département alors que nous perdrons deux classes et huit postes d’enseignants. »

Au collège du Renon, les prévisions d’effectifs sont stables mais l’établissement perdra 30 heures d’enseignement par semaine. « Il s’agit dès à présent un véritable casse-tête en simulations pour conserver le même nombre de classes. Cela crée quelques tensions puisque nous sommes sous la menace de temps partagés imposés voire de suppressions de postes d’enseignants. Nous envisageons de rogner sur les heures de projets pédagogiques et de dédoublements de classes pour maintenir une offre d’enseignement digne et correcte pour tout le monde et des effectifs tenables dans les 17 classes de la sixième à la troisième (Ndlr : jusqu’à 29 élèves néanmoins pour cette classe préparant au Brevet) »nous a confié ce documentaliste engagé.

Ce jeudi soir, les personnels éducatifs (enseignants et assistants d’éducation), accompagnés de parents, se sont rassemblés devant l’établissement pour faire part de leurs inquiétudes pour la rentrée prochaine. L’action se voulait unitaire (Snes, Cgt, Fo, etc). Les personnels étaient également accompagnés de Mireille Louis, conseillère départementale du canton de Vonnas, elle-même enseignante du premier degré dans sa vie profane.

« Nous avons mobilisé les parents par l’intermédiaire de leurs élus et d’un tract diffusé à l’ensemble des familles » nous a expliqué Florian Reynaud. La mobilisation se poursuit actuellement par une occupation du collège toute cette nuit.


D’autres collèges de Bresse et du Val de Saône dans les starting-blocks

Une réunion a regroupé vendredi dernier des enseignants revendicateurs des collèges de Vonnas, Pont-de-Veyle, Pont-de-Vaux, Montrevel-en-Bresse et de Thomas Riboud (Bourg-en-Bresse).

« D’autres actions sont ainsi en cours d’élaboration » nous a glissé Nicolas Jambon, prof de maths et secrétaire du Snes au collège du Renon.

Une lettre ouverte au Président Emmanuel Macron sera dévoilée ce vendredi aux différents médias (macon-infos.com la relaiera bien entendu). « Dans ce courrier, nous alertons le Président que les valeurs fondamentales de notre métier sont attaquées par sa politique » regrettent les deux syndicalistes.

Bien entendu, l’ensemble des corps professoraux gardent espoir notamment dans le cadre du Grand Débat. « Le tour de visses sur les moyens des collèges est sans précédent. Cela ne devient plus tenable y compris en termes de sécurité dans les classes. Nous revendiquons un retour au niveau d’il y a deux ans » expliquent les deux porte-paroles.


Éric Bernet

Photo d’accueil : Les deux syndicalistes (Nicolas Jambon au centre et Florian Reynaud sur la droite) devant une banderole revendicative.

 

 

Manif_moyens_college_Vonnas_070219 (3) (Copier).JPG

L’ensemble des manifestants

Manif_moyens_college_Vonnas_070219 (1) (Copier).JPG