mardi 23 avril 2019

Articles

VOEUX POMPIERS 2018 - 41.jpg

La tension opérationnelle soulignée l'année dernière par la direction du SDIS et le chef de centre de Mâcon n'a pas baissé. Le nombre total d'intervention en 2018 s'élève à 6 260.

Cette hausse du nombre d'interventions est marquée une augmentation toujours constante des secours à personne.

Dans son intervention hier soir à l'occasion des voeux des pompiers de Mâcon, le chef de centre Philippe Delaie a évoqué un partenariat nécessaire avec le SAMU pour tenter de réduire le nombre de ces interventions particulières pour les pompiers. Elles ont été au nombre de 4 437 en 2018. En comparaison, les pompiers du CIS Mâcon et des quatre centres rattachés, à savoir Crêches-sur-Saône, La Chapelle-de-Guinchay, et Romanèche, sont intervenus sur 692 accidents de circulations et 595 incendies. C'est un fait connu depuis longtemps que nos soldats du feu sont plus des secouristes-ambulanciers.

Mais ils tiennent évidemment à rester avant tout des soldats du feu.

La question posée aujourd'hui est celle-ci : combien de temps encore les pompiers pourront répondre à l'activité opérationnelle toujours croissante tout en maintenant leur entrainement physique et l'entretien du centre et du matériel, tout deux nécessaires à leur mission ?

Pour le seul CIS de Mâcon, l'augmentation de l'activité opérationnelle a été de 7,2% avec 5 357 interventions.

Sur les 18 derniers mois, sept pompiers volontaires ont été recrutés, ce qui est assez peu au regard de cette augmentation exponentielle.

A noter que ces recrutements ont concerné 70% de femmes. Deux femmes et deux hommes sont en attente d'intégrer le CIS.

Philippe Delaie a annoncé une journée portes ouvertes le 18 mai pour montrer le travail des pompiers au quotidien et, éventuellement, susciter des vocations.

Rodolphe Bretin