mardi 21 mai 2019

  MACON WINE NOTE 2019 MACONINFOS - 1.jpg       ART NAIF MACON 2019 PORT.jpg

  • Route_71. BRANCIONjpg.jpg
  • ART NAIF MACON 2019 PORT.jpg

Articles

Cylo_cross_Prisse_281018 (1).JPG

Lionel Genthon (Bourg Ain Cyclisme) l’a emporté dimanche après-midi à Prissé pour la seconde année consécutive.

Cette journée de cyclo-cross était organisée pour la 9ème année consécutive en souvenir de Tristan Rousseau, jeune cycliste du Vélo Sport Mâconnais (VSM) décédé tragiquement en 2010.

Comme l’explique son père Pascal Rousseau, un des organisateurs et par ailleurs ancien Président du VSM, « Tristan avait tracé le parcours avec son entraîneur Thibaut Rodet avant sa disparition. Cette course est un véritable hommage. »

Cette journée de compétitions démarra dès le midi par les jeunes catégories où quelques licenciés du VSM se sont illustrés : Tristan Molle finit 4ème en poussins, Baptiste Berger à la même place en minimes ou encore Louis Gobet 7ème en benjamins.

25 séniors et six juniors ont pris le départ de l’épreuve élite. Parmi eux, on pouvait noter la présence de quelques cadors de la discipline, souvent des habitués de l’épreuve, tels que Lionel Genthon (Bourg Ain Cyclisme), vainqueur l’an passé, et Fabrice Bost (Creusot Cyclisme). Il était également à noter le retour à la compétition de l’ancien professionnel Laszlo Bodrogi (41 ans), qui s’est illustré notamment sous le maillot du Crédit Agricole en étant vice-champion du Monde du contre-la-montre en 2007 ou encore en finissant trois Tours de France.

Lionel Genthon accompagné de Lionel Charvolin (Cours la Ville Cyclisme) ont vite pris le large dans les vignes prisséennes. Le premier s’impose au sprint bien qu’il avoue que son état de forme ne soit pas encore au top suite à une hospitalisation récente.

David Guillet (Guidon Bletteranois) termine 3ème de l’épreuve devant Fabrice Bost. Laszlo Bodrogi prend quant à lui la 7ème place.

Peu de temps après l’arrivée, Lionel Genthon s’est exprimé au micro du speaker : « J’aime bien venir à Prissé pour différentes raisons : l’hommage à Tristan, le beau parcours dans les vignes et le public. Après quatre titres de champion de France master, je change de catégorie d’âge et espère conquérir un nouveau titre cet hiver. »

Jean Payebien, adjoint en charge des sports à la Ville de Mâcon, s’est quant à lui exprimé sur le départ d’étape du Tour de France à Mâcon l’an prochain. « Le départ sera donné de l’esplanade Lamartine face à l’Hôtel de Ville. Les coureurs prendront la direction de Crèches puis du Beaujolais pour arriver à St Étienne. Cette manifestation aura lieu le 13 juillet, jour de fête nationale à Mâcon. Ainsi, il y aura des animations tout au long de la journée. Les idées vont fourmiller pour que le passage du Tour soit une grande fête ! »


Éric Bernet