jeudi 25 avril 2019

    LAB71 EFFERVESCIENCES AVRIL.gif       100€ OFFERTS PNEU FEUVERT MACON6.jpg

Articles

Les Chambon (10).JPG

Jacques Chambon, artiste-peintre et son frère jumeau Eric, sculpteur, ont reçu le public, mardi soir, lors du vernissage de leur exposition en présence d'Hervé Reynaud, adjoint à la culture.

 

Jacques et Eric, d'origine catalane, s'intéressent tout les deux à l'Homme-animal ou l'Animal-humain.

 

Jacques partage sa vie entre les Pyrénées-orientales, la Dordogne et la région lyonnaise. Il peint depuis une dizaine d'années. Après avoir été architecte d'intérieur et designer pour la maison pendant 25 ans, il a décidé de changer de voie pour devenir restaurateur. Maintenant, il a choisi de ne travailler que sa passion : la peinture et les dessins. Il expose une série de portraits intitulée « Les animaux qui font l'histoire ».

Il associe l'humour à l'humanité de certains animaux et en fait des personnages à tels point qu'on ne sait plus où est l'homme et où l'animal. Il s'inspire de toiles peintes jadis par de grands maîtres. Pour lui, les animaux prennent leur revanche.

Il a placé des têtes d'animaux sur des personnages historiques. « C'est un clin d'oeil, un petit pastiche et un pied de nez » explique-t-il.

 

Cette exposition inédite ne représente qu'une partie de son travail. Il s'inspire aussi beaucoup des traditions catalanes, et travaille également autour du taureau et du torero.

 

Eric, au parcours artistique multiple : chant lyrique, comédie, création de costumes, s'intéresse aussi au taureau et à la mythologie. Ses sculptures sont en grès et en bronze.

 

Tout mon travail de sculpture tourne autour du mystique en général, aussi bien pour mes guerriers Massaï que pour les moines. C'est le questionnement sur "que se passe-t-il après la mort ?" Tout cela est lié avec la mythologie, le mélange des animaux avec des corps humains. Tout ça pose question sur la mort. On tourne toujours autour de ce thème là. Le Massaï, c'est du grès à 1200 degrés, après je fais mes patines avec des pigments naturels, des ocres de Provence mélangés à des liants spécifiques et cirés par dessus.

Eric Chambon

 

Jacques est chevalier de l'Académie des Arts, Sciences et Lettres de Paris, qui lui a décerné une médaille d'argent.

Eric a obtenu la médaille de vermeil et le grand prix de sculpture de l'Académie des Arts, Sciences et Lettres de Paris. Sans compter deux médailles d'or dans des salons de la région lyonnaise. Enfin, tout récemment, deux prix lui ont été attribués : le Grand prix du salon des artistes en Beaujolais et le prix de l'Académie de Villefranche sur Saône.

 

Exposition très originale à découvrir jusqu'au 11 novembre à la Galerie Mary Ann.

M.A.

 

 

Les Chambon (21).JPG

Les Chambon (1).JPG

Les Chambon (11).JPG

Portrait détourné de Louis de Bourbon

Les Chambon (15).JPG

Portrait détourné d'Alessandro le magnifique

Les Chambon (4).JPG

Les Chambon (16).JPG

Les Chambon (14).JPG

Les Chambon (2).JPG

Les Chambon (3).JPG

Les Chambon (5).JPG

Les Chambon (6).JPG

Les Chambon (7).JPG

Les Chambon (8).JPG

Les Chambon (9).JPG

Les Chambon (12).JPG

Les Chambon (13).JPG

Les Chambon (18).JPG

Les Chambon (17).JPG