Articles

route 71 (27).JPG

Le logo et la signalétique de la future application gratuite à destination des touristes en Saône-et-Loire ont été dévoilés à la presse ce jeudi par le président André Accary et Elisabeth Roblot, vice-présidente chargée du tourisme.

ROUTE 71 Bourgogne du Sud, telle est donc la marque de ce projet oenotouristique qui réunira, pour la première fois pour la Saône-et-Loire, l'ensemble des prestataires en hôtellerie, gastronomie, patrimoine et évènements.

L’application mobile « Route 71 » utilisera la technologie « pwa » (progressive web application) qui fonctionne sous les systèmes Android et Apple. Elle ne nécessitera pas de téléchargement car elle fonctionne comme un site internet épinglé sur l’écran (dans des zones sans Internet, il y aura l’option de téléchargement des trajets). Elle permettra aux visiteurs de se créer des parcours personnalisés grâce à la géolocalisation. Une fonction d’agenda avec les évènements alentours et la possibilité de poster des photos sur les réseaux sociaux seront prévues. L’application sera mise en service en mai 2019.

L’entreprise qui sera chargée de développer l’application mobile est la société dijonnaise VITAVINUM.

Dans l'idée, ce projet est né avec la volonté de remplacer les anciennes routes des vins existantes dans le département, parfois délaissées, avec une signalisation vieillissante et pas très efficace. Pour couvrir les 156 communes viticoles de Saône-et-Loire, une route digitale était la solution la plus évidente, la plus en phase avec les nouvelles habitudes des touristes.

L’application sera installée également sur des bornes digitales tactiles qui seront déployées tout au long de l’année 2019 dans les principaux villages d’appellation (Bouzeron, Les Maranges (Cheilly, Dezize, Sampigny), Mercurey, Rully, Givry, Montagny lès Buxy, Viré-Clessé, Mâcon (plusieurs dizaines de villages concernés), Les Pouilly (Fuissé, Loché, Vinzelles), Saint-Véran), dans les villes de Chagny, Chalon-sur-Saône, Cluny, Couches, Mâcon, Romanèche-Thorins, Saint-Gengoux-le-National, Tournus et sur les aires d’autoroute.

Les points de contacts digitaux ont pour but de renforcer l’efficacité de l’application et faciliter son usage. La signalétique physique disparaîtra ainsi progressivement. 

route 71 (12).JPG

André Accary, président du Conseil départemental

C'est une façon très moderne de mettre en lumière les richesses du département. Ce projet n’est qu’une première étape. C’est pour cela qu’il ne s’agit pas que des vins, mais de tout le patrimoine. Nous sortons des sentiers battus avec des panneaux au bord de la route. Cela, c’est fini !

route 71 (4).JPG

Elisabeth Roblot vice-présidente chargée du tourisme

Une vaste concertation a été conduite en amont avec des viticulteurs, des élus, des professionnels du tourisme, des associations qui ont validé les propositions de nom et l’identité visuelle, créée par une agence de communication. L’application sera alimentée par toutes les bases de données qui seront mises à disposition par le Bureau Interprofessionnel des Vins de Bourgogne, par l’Inter Beaujolais, par Gites de France, des Logis et toutes les fiches remplies par les offices de tourisme avec leurs partenaires. La condition est que les gestionnaires de ces données s’engagent à remplir les fiches de l’application.

 

Cristian Todea

 

 

route 71 (11).JPG

route 71 (18).JPG

route 71 (20).JPG

route71 2.jpg

route 71 tourisme.jpg