Articles

Interrogé sur les migrants à Mâcon, place de la Barre, le maire a dit son intention de déposer plainte en cas de toile de tente montée. "Nous porterons plainte à chaque toile de tente montée, nous ne laisserons pas s'installer un camp comme nous avons connu sur l'îlot Monnier."

Pour le reste, Jean-Patrick Courtois a renvoyé l'Etat à ses responsabilités : "Ce n'est pas aux communes de régler cette affaire, nous n'en avons ni les moyens ni les compétences."

R.B.