jeudi 25 avril 2019

    LAB71 EFFERVESCIENCES AVRIL.gif       100€ OFFERTS PNEU FEUVERT MACON6.jpg

Articles

GAYSSOT A MACON APROPORT - 3.jpg

L'ancien ministre des Transports a remis un label Medlink Ports à deux entreprises qui ont fait le choix du transport fluvial.

L’axe Rhône-Saône ne serait pas ce qu’il est et ce qu’il peut devenir s’il n’y avait pas la Méditerranée au bout. C’est là dessus qu’a insisté l’ex-ministre des Transports Jean-Claude Gayssot, reconverti en président du port de Sète et président de la plate-forme Medlink Ports regroupant les ports de Marseille-Fos, le port de Sète, et les ports intérieurs de Pagny, Chalon-sur-Saône, Mâcon, Villefranche, Lyon, Vienne-Sud, Avignon-Le Pontet et Arles.

Une mer qui est une opportunité et nous permet, à nous Français, de miser sur le 6ème mode de transport de marchandises (ferroviaire, routier, fluvial, aérien, maritime) à savoir celui qui combine tous les autres : la multi-modalité. « Cela pour regarder vers l’Afrique. Les Chinois vont investir 200 milliards de dollars en Afrique ! Nous devons être au rendez-vous nous aussi. »   

Et quel plus bel exemple donné ce matin sur Aproport, port de commerce géré par la CCI de Saône-et-Loire, et équipé de chemin de fer, recevant le transporteur routier Alainé qui rend possible cette perspective en mettant ses remorques sur des trains.

 

Danone et Eurosérum (St-Martin-Belle-Roche) labellisés par Medlink Ports

Danone et Eurosérum rejoignent le cercle des utilisateurs reconnus par Medlink Ports. Ces deux poids-lourds de l’industrie agro-alimentaire sont donc les premiers chargeurs labellisés pour leurs flux de conteneurs sur le Saône.

Depuis le lancement en 2014 de sa démarche de labellisation visant à valoriser le report modal sur la barge, Medlink Ports a distingué 25 chargeurs ayant régulièrement recours au fluvial.

Ce choix logistique durable est notamment lié à leur partenariat très fort avec leur prestataire Alainé Overseas.

Ces deux chargeurs, utilisateurs depuis Mâcon de solutions fluviales, recourent aussi au ferroviaire. Cela confirme la vocation multimodale du groupement Medlink Ports.

 

Danone est n°2 mondial pour les eaux conditionnées. Elles représentent 19% des ventes de Danone.

Depuis 18 ans, Danone pratique le mode fluvial via Mâcon pour ses exports d’eaux minérales à partir des trois sites d’Evian, Volvic, Badoit. Ses conteneurs rejoignent le port de Mâcon et empruntent la barge jusqu’à Fos-sur-Mer.

Eurosérum est n°1 mondial sur le marché du lactosérum déminéralisé à consommation infantile. L’usine de St-Martin-Belle-Roche a adopté le fluvial depuis 6 ans.

Rodolphe Bretin

 

Le multimodal à Aproport Mâcon-Chalon

Globalement Aproport a traité en 2017 2,6 millions de tonnes de marchandises, 53 % par la route, 32 % par voie d’eau et 15 % par voie ferrée (soit 25 % de plus que l’année précédente).

A Mâcon en 2017, c’est 1,190 millions de tonnes qui ont été traitées : 29 % par le fluvial, 54 % par la route et 17 % par le fluvial.

Les premiers produits transportés en volume sont :

-          Sables et graviers : 38 %

-          Produits agricoles : 24 %

-          Minéraux bruts : 17 %

-          Denrées alimentaires : 11 %

 

 

GAYSSOT A MACON APROPORT22 - 4.jpg

GAYSSOT A MACON APROPORT22 - 3.jpg

GAYSSOT A MACON APROPORT22 - 2.jpg

GAYSSOT A MACON APROPORT22 - 1.jpg

GAYSSOT A MACON APROPORT - 1.jpg

Jean-Claude Gayssot et Pascal Leyes, directeur de la CCI 71

GAYSSOT A MACON APROPORT - 7.jpg

Label pour Eurosérum et Danone

GAYSSOT A MACON APROPORT - 6.jpg

GAYSSOT A MACON APROPORT - 5.jpgGAYSSOT A MACON APROPORT - 2.jpg