mercredi 26 juin 2019

Articles

Collage COBATY Macon.jpg

COBATY, l’Association Internationale des Décideurs de l’Acte de Bâtir, a lancé à Mâcon son 32ème congrès sur le thème de "l'économie circulaire appliquée au bâtiment".

 

C'est au Parc des expositions que les congressistes avaient rendez-vous ce jeudi soir pour le début de leur congrès, un congrès international qui accueille outre les Français, des Italiens, des Suisses, des Espagnols et des Libanais.

 

C'est sur la feuille de route de l'économie circulaire publiée par le ministre de la Transition écologique et solidaire et parmi les 50 mesures de cette feuille, que le Cobaty a décidé de travailler sur les mesures liées au BTP : éco-construction, déconstruction sélective, gestion et valorisation des déchets du bâtiment.

 

Avant de démarrer les tables rondes ce jour, le congrès a été inauguré ce jeudi soir par plusieurs personnalités.

 

Constant Ballestrucci, le président du Cobaty Mâcon, a ouvert les discours inauguraux : « C'est une thématique novatrice mais pas nouvelle. L'économie circulaire, c'est une société dans laquelle les déchets deviennent ressources. La transition ne s'effectuera pas d'elle même, nous devons tempérer nos habitudes de consommation. Nous devons poursuivre nos objectifs sur le plan de l'emploi, de l'économie et de la rénovation énergétique. »

 

cobaty Macon.JPG

Avant de laisser Jean-Patrick Courtois, maire de Mâcon, s'exprimer : 

Le maire s'est félicité de la capacité de la ville de Mâcon à accueillir des congrès de cette dimension. « Vos professions sont les mieux placées pour témoigner de la métamorphose de la ville » a-t-il souligné, prenant exemple sur la nouvelle chaufferie qui apporte des économies d'énergie et une amélioration des rejets. 

 

COBATY 2018 MACON (6).jpeg

Puis ce fut au tour d'Antoine Recio, architecte, commissaire général du congrès,

et Philippe Drumain, commissaire au thème ont pris la parole :

« Reprenant le thème de l'économie circulaire, la question a été posée aux congressistes de savoir ce qu'il savait de ce concept et comment ils en avaient entendu parler. Notre congrès va insister sur éco-construire et économie circulaire. Nous sommes là pour découvrir ce concept et vous donner de nombreux exemples. »

 

COBATY 2018 Macon.jpg

Ensuite vint l'intervention de Franck Le Goff, président fédéral de Cobaty :

« Notre présence ici sert à endiguer la fracture territoriale, Mâcon joue dans la cour des grands pour ce congrès. Les professionnels sont engagés dans l'amélioration permanente de notre cadre de vie. Depuis 60 ans, nous réfléchissons sur la construction, l'urbanisme, l'environnement, le PLU avec la volonté de plus en plus affirmée de préserver l'espace. Une charte sera signée pendant ce congrès, une charte sur l'environnement portée par l'économie circulaire. Nous devons devenir de plus en plus vertueux, dès la conception on peut envisager le cycle complet du bâtiment. C'est un enjeu majeur. »

 

COBATY 2018 MACON (10).jpeg

Christine Robin, présidente du PETR Mâconnais Sud Bourgogne, a déclaré :

« Nous avons un partenariat entre le PETR et Cobaty, notamment pour la plateforme locale de rénovation de l'habitat. La rénovation est un enjeu fort qui s'inscrit dans un espace gagnant/gagnant. Quand on travaille sur la rénovation, on continue à réduire les factures mais aussi à maintenir l'emploi. Les apports de Cobaty en matière d'idées nous poussent à l'excellence. »

 

COBATY 2018 MACON (11).jpeg

Claude Cannet, vice-résidente du Conseil départemental représentant le président Accary, a poursuivi :

« Le Conseil départemental a choisi de réviser les aides pour la modernisation des territoires dans le cadre du programme Saône et Loire 2020. Ceci permet aux collectivités de se moderniser mais aussi aux entreprises du bâtiment de se projeter dans les commandes. Nous travaillons pour l'intérêt général (exemple les maisons de santé), le bien-être de nos concitoyens et pour remettre de la vie dans les communes : nos points communs sont indéniables. Il nous faut apporter ensemble une réponse à l'enjeu énergétique. Nous devons changer les mentalités, c'est un travail de longue haleine. »

 

COBATY 2018 MACON (2).jpeg

Pour Pierre Grosset, délégué à l'économie circulaire à la Région Bourgogne Franche Comté :

« L'économie circulaire doit réduire la pression sur l'environnement et demande l'implication de tous. Le secteur du bâtiment est un gros consommateur des ressources. Un plan régional de gestion des déchets sera mis en consultation à la fin de l'année. Pour travailler pour demain nous devons travailler à des bâtiments recyclables à 100% et pourquoi pas démontables. Allonger la durée de vie des bâtiments, les rénover, prévenir les déchets, trouver des matériaux à faible impact écologique, nous souhaitons que vos travaux nous aident à soutenir nos travaux. C'est un véritable projet de territoire. »

 

cobaty MACON 2.jpeg

Enfin, Christian Dussarat, directeur à la direction départementale des territoires et représentant le préfet Jérôme Guitton, a conclu les discours d'inauguration de ce congrès :

« C'est important d'être parmi vous car vous mettez au cœur de votre engagement l'intérêt général. Je suis satisfait quand j'entends les paroles d'élus qui se rassemblent pour partager des projets aussi vertueux. Je souhaite que vos travaux permettent d'identifier les freins et de faire de nouvelles propositions. Nous devons œuvrer pour offrir aux générations futures une terre encore plus belle. »

Les travaux commencent ce vendredi.

Danièle Vadot

 

COBATY 2018 MACON (4).jpeg