jeudi 25 avril 2019

    LAB71 EFFERVESCIENCES AVRIL.gif       100€ OFFERTS PNEU FEUVERT MACON6.jpg

Articles

motonautisme Mâcon 2018.jpg

Le « Yacht motor club » de Mâcon et la municipalité proposent une édition exceptionnellement riche pour le Grand prix de motonautisme de Mâcon les 22 et 23 septembre.

Jean-Vital Deguisne, Président du « Yacht motor club » (triple vainqueur des 24 heures de Rouen de motonautisme et 14 fois champion de France), a indiqué que, cette année, la Saône sera le circuit de la dernière étape du Championnat du monde dans la catégorie des bateaux F4, ainsi que pour une étape de championnat ordinaire de France dans la catégorie F2, avec plusieurs pilotes étrangers au départ.

Les courses (deux pour chaque catégorie) se dérouleront entre les ponts Saint Laurent et François Mitterand. Plusieurs pilotes du club mâconnais participeront en catégorie F2. Parmi eux, le débutant Camille Broutechoux, élu local délégué à l’animation urbaine et grand amateur de ce sport. Il essayera de maîtriser un bolide lors du Grand prix F4.

Du spectacle sur l’eau et sur terre 

Ce même week-end, des bateaux anciens, de course ou autres, seront présentés, dont un ancien bateau de F1. Un autre bateau ancien sera transformé en objet d’art par deux artistes mâconnais à partir de pochoir et de graffiti : Ted Nomad et Zecri Oner. Un travail présenté pendant une « soundgraff experience », événement artistique éclectique que le public mâconnais a eu déjà la possibilité de découvrir par le passé.

Cette fois, les deux artistes vont peindre sur la coque du bateau de courses pendant deux heures et demi, avec l'accompagnement du groupe funky-jazz Merciki. Rendez-vous dans la zone VIP sur l’esplanade Lamartine, le 22 septembre, de 16h à 18h 30.

Des démonstrations de flyboard et jet acrobatique de l’avignonais Romain Stampers (multiple champion du monde de jet acrobatique) feront aussi le plaisir d'un public attendu en grand nombre pour participer à cette fête du motonautisme, gratuite !

moto nautisme Mâcon 2018 (50).JPG

Jean-Vital Deguisne : « Cette année, nous avons la chance d’avoir à Mâcon la finale du championnat du monde F4 (qui développent des vitesses jusqu’à 130 km/h) avec une vingtaine de bateaux au départ. Il y aura, ensuite, la compétition dédiée à des bateaux encore plus puissants, les F2 (vitesses de plus de 200 km/h), en championnat de France, mais ouverte aux pilotes d’autres pays."

moto nautisme Mâcon 2018 (29).JPG

Jean Payebien, adjoint au maire de Mâcon chargé des sports : « La Ville de Mâcon est très fière de soutenir cette manifestation organisée tous les deux ans qui attire à chaque édition environ 10 000 personnes sur les bords de la Saône ».

moto nautisme Mâcon 2018 (41).JPG

Camille Broutechoux : « Je suis bénévole sur des courses de motonautisme depuis 1998. J’ai mon bateau, j’ai été remorqueur des compétiteurs durant pas mal d’années. J’ai toujours rêvé de courir, un rêve impossible jusqu’à présent quand, grâce à l'intervention du grand champion de motonautisme Cédric Deguisne, un pilote rouannais a accepté de me prêter son bateau F4 pour mes débuts. J’ai également eu la chance de trouver des sponsors sans lesquels ma participation ne serait pas possible. »

moto nautisme Mâcon 2018 (52).JPG

Jean-Patrick Courtois, maire de Mâcon : « Les évènements sportifs comme c’est le cas pour le motonautisme génèrent des retombées importantes pour l’économie locale, surtout pour les hôtels et les restaurants. En plus, c’est une excellente source de notoriété pour notre ville. Si un jour une grande entreprise s’implante à Mâcon, ce sera aussi grâce à la publicité faite par le sport. »


Cristian Todea

 

 

moto nautisme Mâcon 2018 (43).JPG

hors_doeuvre_halles_saint_pierre_33.JPG

Merciki

GRAFFMACON7.jpg

Zecri Oner

MJCBIOUXSENTETE21.jpg

Ted Nomad