Articles

GENDARMES DEVANT MBA - 3.jpg

Un des sujets abordés par le commandant en préliminaires du conseil d'agglomération fut la future Police de Sécurité au Quotidien (PSQ). Première présentation pour les élus invités à être parties prenantes.

« L’objectif est de renouer le contact avec la population » a expliqué le commandant du groupement de genarmerie de Mâcon.

« Nous avons eu plusieurs semaines de réunion sur les différentes compagnies du département pour définir les contours de cette police, partant d’un constat : celui du manque de temps pour les gendarmes, qui ne s’arrêtent plus pour échanger avec les citoyens. "On voit souvent la voiture passer, mais plus les gendarmes" nous dit-on. Ceci doit changer. Notre mission première sera le contact, qui va être sanctuarisé. Le citoyen doit être remis au coeur de la Sécurité. »

Cette PSQ se fera à moyens constants a souligné le commandant Jandin, envisageant de la mutualisation entre Mâcon et La Chapelle de Guinchay. Il évoquait également une éventuelle modification des horaires d’ouverture des gendarmeries, pour permettre aux gens qui rentrent du travail après 17h de trouver la porte ouverte et pouvoir faire état d'un fait ou d'un problème. 

Cette PSQ sera concrétisée aussi par le fait d’avoir un gendarme référent pour les maires, avec son numéro de téléphone portable, et avec obligation pour le gendarme d’échanger. « Un maire doit être avisé dans les 24 heures d’un fait délictueux. »

« Nous sommes tous acteurs de la sécurité ! » a-t-il conclu.

Rappelons que le président de la République avait annoncé la création de cette police de sécurtité du quotidien en octobre 2017.  

R.B.

GENDARMES DEVANT MBA - 1.jpg

Le commandant Jandin et son collègue le capitaine Moreau

GENDARMES DEVANT MBA - 4.jpg

GENDARMES DEVANT MBA - 2.jpg