Articles

CBBS_PINKIES_LA_TRONCHE27.jpg

Le match vu du speaker, et, à voir, les plus belles photos de la rencontre signées Dominique Martin.

 

De mémoire de speaker, je n’avais pas vu le Cosec de Charnay aussi rempli, que depuis la venue de l’équipe de Bourges de Céline Dumerc, il y a quelques années en Coupe de France. Ah que c’est bon de voir cette belle salle pleine d’un public prêt à en découdre. Le club des gambettes mâconnaises avait missionné une trentaine d’adhérents afin de promouvoir leur journée du 18 juin au Parc nord de Mâcon.

 

Les supporters de La Tronche, maquillés de rouge et blanc, étaient arrivés les premiers, et s’étaient installés dans les gradins avec tambour et pouet-pouet, histoire de montrer qui était le patron. En effet, Charnay et La Tronche se partagent la tête de ce championnat relevé. Au match aller, les Pinkies avaient échoué de 5 points. Il fallait donc l’emporter d’au moins 6 points ce soir pour récupérer le point-avérage.

En parlant de rouge et de blanc, les serveurs de la buvette arboraient leurs plus beaux atours roses. Perruque, T-shirt, nœud pap, les bénévoles du Cbbs avaient respecté le mot d’ordre de la soirée : TOUS EN ROSE. Des billets de tombola étaient en vente pour l’association ‘’P’tit Louis 71’’, afin de repartir avec des maillots dédicacés. Apparemment, ça a cartonné. Tant mieux. Et on remet ça dans 15 jours, lors de prochain match. Un grand merci pour Louis.

Histoire de mettre de l’ambiance au moment de la présentation du match, j’ai annoncé que la spécialité culinaire de La Tronche était la soupe à la grimace. Blagounette pas forcément appréciée ni du public ni du banc isérois, mais qui, moi, me fait forcément rire.

 

20H00 pétantes, le coup d’envoi est donné par les deux arbitres de la soirée

 

Le Cbbs prend le dessus d’entrée, devant un public déjà chaud. La Tronche colle au score, et passe même devant au 7ème tour de la trotteuse de ma montre Lip. Du coup, les Pinkies artilleuses balancent du 3 points à tout va. Et ça leur réussit, le score passant à 26-19, en quelques minutes.

Mais les Tronchistes s’accrochent comme de la vigne vierge sur une façade, et le retour aux vestiaires se passe sur un 38-33 au tableau d’affichage. Il reste 20 minutes, et du pain sur la planche pour aller chercher cette victoire. C’est reparti mon kiki, alors que la buvette ne désemplit pas. Margot Joret à la baguette y va de sa partition, bien aidée par ses coéquipières, et les Pinkies enrhument La Tronche (ce qui donne le fameux rhume de cerveau) en passant de 46-33 à 52-41.

 

Le public est de plus en plus chaud, en voyant son équipe s’envoler vers une victoire. Au basket, rien n’est jamais joué, mais c’est à un troisième quart-temps (22-10) de folie que les spectateurs chauds comme des friteuses serbes (Serbe, c’est bien), assistent. A 60-43, peut-on dire que la messe est dite, Edith ?? Non, la méfiance est de mise, car la Tronche se remet à marquer.

Et c’est au tour de Johanna Cortinovis de s’agiter sous le panier de la basketteuse de moins de cinquante ans. + 17 et il reste cinq minutes, le public en folie pousse de plus en plus les Pinkies. Les supporters de La Tronche deviennent muets comme des carpes du 1er avril. Deux joueuses iséroises sont blessées et rejoignent le banc, portées par leur souriant et sympathique coach. Le buzzer buzze sur le score final de 73-58. Le revers du match aller n’est qu’un mauvais souvenir. Encore deux matchs à gagner, à Voiron (8 avril) et Franconville (15 avril), et les playoffs se profileront à l’horizon du Cbbs, et pourquoi pas une montée en Ligue 2.

Respect les filles et merci pour ce match de feu.

 

Message personnel pour le Président du Cbbs. Hier soir, M. Pic, Président de La Tronche voulait m’embaucher pour animer leurs matchs à domicile à 300 balles la prestation. Il m’a convaincu que l’air des montagnes alpines devrait être bon pour ma santé. Eh bien, j’ai dit oui !! Il faudra donc trouver un autre speaker pour dans 15 jours. Je sais c’est ballot, mais c’est comme ça !!

Mais non !! Poisson d’avril, Président !! L’air des vignobles mâconnais est également bon pour ma santé. Je reste au Cbbs et vous donne rendez-vous dans 15 jours contre Franconville.

 

Duel des scoreuses - Pour le Cbbs : Margot Joret 19. Pour La Tronche : Charlène Fréminet 17 points.

 

Rémy Mathuriau

photos Dominique Martin

CBBS_PINKIES_LA_TRONCHE01.jpg

Photos Dominique Martin

CBBS_PINKIES_LA_TRONCHE02.jpg

CBBS_PINKIES_LA_TRONCHE06.jpg

CBBS_PINKIES_LA_TRONCHE03.jpg

CBBS_PINKIES_LA_TRONCHE32.jpg

CBBS_PINKIES_LA_TRONCHE31.jpg

CBBS_PINKIES_LA_TRONCHE30.jpg

CBBS_PINKIES_LA_TRONCHE29.jpg

CBBS_PINKIES_LA_TRONCHE28.jpg

CBBS_PINKIES_LA_TRONCHE26.jpg

CBBS_PINKIES_LA_TRONCHE25.jpg

CBBS_PINKIES_LA_TRONCHE24.jpg

CBBS_PINKIES_LA_TRONCHE23.jpg

CBBS_PINKIES_LA_TRONCHE22.jpg

CBBS_PINKIES_LA_TRONCHE21.jpg

CBBS_PINKIES_LA_TRONCHE19.jpg

CBBS_PINKIES_LA_TRONCHE18.jpg

CBBS_PINKIES_LA_TRONCHE17.jpg

CBBS_PINKIES_LA_TRONCHE16.jpg

CBBS_PINKIES_LA_TRONCHE15.jpg

CBBS_PINKIES_LA_TRONCHE14.jpg

CBBS_PINKIES_LA_TRONCHE13.jpg

CBBS_PINKIES_LA_TRONCHE12.jpg

CBBS_PINKIES_LA_TRONCHE11.jpg

CBBS_PINKIES_LA_TRONCHE10.jpg

CBBS_PINKIES_LA_TRONCHE09.jpg

CBBS_PINKIES_LA_TRONCHE07.jpg

CBBS_PINKIES_LA_TRONCHE05.jpg

CBBS_PINKIES_LA_TRONCHE04.jpg