FONDtr2

Articles

urbanisme_charnay2.jpg

Hier, le conseil municipal de Charnay a voté contre le transfert de la compétence en matière de Plan Local d’Urbanisme (PLU), le principal document d'urbanisme de planification de l'urbanisme au niveau communal ou intercommunal.

 

Le PLU définit les règles indiquant quelles formes doivent prendre les constructions, quelles zones doivent rester naturelles, quelles zones sont réservées pour les constructions futures, etc. Il doit notamment exposer clairement le projet global d’urbanisme qui résume les intentions générales de la collectivité quant à l’évolution de l’agglomération.

La loi pour l’Accès au Logement et un Urbanisme Rénové (dite ALUR) du 24 mars 2014 a rendu obligatoire le transfert de la compétence en matière de Plan Local d’Urbanisme (PLU) dans un délai de trois ans après sa publication soit le 27 mars 2017.

L’article 136 de la loi n°2014-366 du 24 mars 2014 permet à la commune de Charnay de déroger à ce transfert de plein droit. Le maire souligne qu'il est souhaitable de conserver cette compétence communale pendant la période transitoire qui va jusqu’à la prochaine mandature afin de gérer les questions d’uranisme au plus près : Le PLU représente une opportunité de planification pour la commune, permettant d'organiser le cadre de vie et l’urbanisation et il est important de pourvoir encore garder la main.

Le conseil municipal souhaite garder la maîtrise des espaces de la commune afin de ne pas subir de pression de promoteurs immobiliers et garder un équilibre entre habitations et surfaces commerciales. Au regard de ces éléments, il est proposé au conseil municipal de s’opposer au transfert de la compétence PLU à la MBA (Mâconnais Beaujolais Agglomération) en vue de son existence récente. L’adoption du procès-verbal du 6 février 2017, a été voté à l’unanimité. La commune de Crèches a d'ailleurs également refusé le transfert.

D'autres points abordés hier soir ont été l’alignement du chemin du Voisinet et du chemin de la Lye, grâce à un rachat de parcelles à un euro symbolique. Proposition qui a été acceptée avec unanimité et stationnement irrégulier dans la rue de la Coupée. Les résultats la campagne préventive de la police municipal concernant le stationnement abusif n’est pas totalement assez satisfaisant, mais un grand pas a été fait.

Le conseil finit sur un sujet plus plaisant : Le 10,11 et 12 mars Charnay accueille les délégations des villes jumelles, présentes pour la fête du jumelage qui se déroulera autour du Salon des Vins cette année. Le comité du jumelage est un acteur important de cette manifestation européenne et la ville, c'est pourquoi la commune soutiendra l’association.

Nathalie BRUNET

urbanisme_charnay.jpgurbanisme_charnay3.jpg